Les Autres Dossiers

DOSSIER

Albert SENDRE
Peintre attitré de l’agence Reboul & Guilbert


Albert Sendre


Cliquez sur les photos pour les agrandir

Albert Sendre

Impossible de dissocier le nom d’Albert Sendre, de celui de l’agence Reboul & Guilbert. La raison, il en était le peintre attitré à la belle époque de cette vénérable entreprise.

Lorsqu’il me reçoit chez lui, quartier Malpeigné à Avignon, là ou était situé son atelier, on traverse toujours cette grande salle avec piste de danse, dans laquelle trône un immense comptoir, dont ceux de certaines boites de nuit n’ont rien à envier. Car si Albert Sendre à beaucoup travaillé, il lui plaisait de recevoir ses nombreux amis. Mais revenons à son parcours professionnel.

Il fait ses armes chez Maurice Alter. Dans les années cinquante, il décide de se mettre à son compte. Son activité principale est alors la peinture en bâtiment. Il a un marché qui lui permet d’employer une dizaine de personnes . Une opportunité va s’offrir à lui. Le bien nommé Makaroff, peintre référent de Reboul & Guilbert tombe malade. On lui propose de le remplacer. Albert Sendre va saisir sa chance et lui succédera. Il va alors laisser tomber le bâtiment pour ne se consacrer qu’à la lettre. C’est encore la période faste pour le mur peint. Combien de Dubonnet, Noilly Prat, Suze, Vals, etc… va-t’il peindre, des centaines et centaines de m2. Le voilà parti à sillonner tout le grand sud-est ou Reboul & Guilbert règne en maître.

Fin des années 60, Avenir Publicité rachète l’agence Reboul & Guilbert. Le mur peint va être petit à petit remplacé par le panneau 4 x 3 en tôle. Fini de battre la route pour des campagnes publicitaires bien organisées, ou à l’aller il peignait les fonds et au retour, lettres et logos. Le travail va s’organiser en atelier. Il obtiendra même un monopole en travaillant pour les concurrents directs d’Avenir Publicité, qu’étaient Giraudy et Dauphin.

Aujourd’hui Albert Sendre coule une retraite paisible. Entre quelques toiles qu’il peint, toujours pour ses amis, la période de noël est  l’occasion de faire sa crèche monumentale, qu’il est fier de montrer. Sans doute la plus belle d’Avignon après celle qui se trouve dans le hall de la mairie.

N’oublions pas pour conclure, que ses fils, Alain et Christian ont repris le flambeau dans un magnifique atelier, situé dans la périphérie d’Avignon. Une autre de ses fiertés.