Les Autres Dossiers

DOSSIER

Maurice LUBAC
L'Ecole de Bruxelles


Cliquez sur les photos pour les agrandir

Maurice LUBAC

Il n’a que 18 ans, quand il s’établit en 1954 à Pernes les Fontaines. N’oublions pas qu’à cette période, l’âge de la majorité est à 21 ans. Saluons donc par là son audace. Quelques mois plus tard, il suspend son activité pour intégrer la fameuse école de peinture décorative « Van der Kelen » à Bruxelles. La formation ne dure que six mois, mais les cours qui y sont dispensés sont très intenses. Il en sort avec les honneurs puisque, non seulement il obtient son diplôme, mais décroche aussi la médaille d’or de sa promotion. Retour en Provence. En 1958, il rencontre un représentant, appelé communément à l’époque un voyageur. Celui-ci spécialisé dans la peinture publicitaire sur rideau de cinéma, est impressionné par un travail que vient  d’exécuter Maurice Lubac. Ils concluent ensemble un marché qui couvre toute la France. Cela durera un peu plus de dix ans, le temps que Jean Mineur face son apparition sur les écrans. Parallèlement il développe l’activité de peintre en bâtiment et ouvre à proximité de son atelier, place du portail neuf, un magasin tenu par son épouse Eliette, où sont vendus peintures et papiers peints. Un peu plus tard il réalise de nombreuses publicités sur des véhicules industriels, poids lourds, etc. Il fait construire en 1982, entre Pernes et Carpentras, un vaste atelier, pouvant accueillir jusqu’à 4 semi-remorques. Après une vie professionnelle bien remplie, il goûte aujourd’hui aux joies d’une retraite bien méritée. Il a troqué les martres contre brosses et couteaux pour s’adonner à sa passion de toujours, la peinture.