Selection des
mois précedents

Tous les mois, pour votre plaisir, nous enrichirons notre galerie de nouvelles photos

Voici la sélection du mois de Juillet

LES GEANTS DE LA ROUTE 4

SAINT RAPHAEL

En 1830 à Lyon, Adhémar Juppet, pharmacien de son état succombe à la mode du quinquina. Il déploie  une telle ardeur pour mettre au point sa formule qu’il en perd la vue. Se souvenant d’un passage dans la bible, dans lequel l’archange Raphaël soigne Tobie atteint de cécité, il fait alors le vœu en cas de guérison de baptiser sa boisson du nom de l'archange. Il faut bien croire que le miracle à eu lieu. Conseil d’ami, en cas de problème de vue, mieux vaut consulter un ophtalmologiste ! ! ! ! Au plus fort de son activité Saint Raphaël comptera jusqu’à 120.000 m2 de murs peints sur tout le territoire. Quand à l’histoire de son logo, la marque avait décidé de mettre en avant ceux qui servaient le produit, c’est à dire deux garçons de café. Blanc et rouge, couleurs de la boisson. Un petit chauve, brin bedonnant ; l’autre grand, élancé, houppette au vent. Ainsi toutes les couches de la société, étaient représentées dans ces personnages.

 

 

ARLES ( 13) Saint Raphaël dans sa version ultime revisité par le graphiste Charles Loupot.
AVERMES ( 03) Dans les années 30, comme on peut le lire au bas de cette publicité, « La Générale Publicité » se chargeait de trouver des emplacements pour Saint Raphaël.

Cliquez sur les photos pour les agrandir


 


Notre profession et les choses ont changé d'une telle manière, puisque nous sommes rentrés
dans l'ère du tout adhésif, tout numérique, qu'il m'a paru intéressant de fixer
sur photos toutes ces vieilles publicités aux slogans bien désuets,
mais ô combien empreints de nostalgie.
Un jour si l'on n'y prend pas garde, le temps et les hommes les feront disparaître
les unes après les autres sans que l'on ne s'en aperçoive.
Cliquez avoir plus d'infos ou commander le livre